Rituel du balai “jumping the broom”

 

Le rituel du balai est une charmante tradition symbolique où les mariés sautent au dessus d’un balai. “Jumping the broom” signifie littéralement “sauter le balai”.

rituel cérémonie laïque jumping the broom sauter le balai officiant

Photo by Vanessa Lain Photography

Objets nécessaires au rituel du balai

un balai en paille customisé à la décoration de la cérémonie (rubans et fleurs)

balai pour rituel jumping the broom cérémonie laïque mariage aria

Inspiration :

Le rituel du balai remonterait au XVè siècle & trouverait ses racines dans la culture celtique et gitane. C’est surtout une tradition de mariage afro-américaine.

 

Souvent attribuée aux esclaves africains, cette tradition précède l’esclavage américain et est enracinée dans les coutumes de l’Afrique de l’Ouest. Il semblerait qu’au XVIIIe siècle, la région actuelle du Ghana était extrêmement bien entretenue grâce à l’utilisation de balais fabriqués localement. Agiter un balai au-dessus d’un couple lors d’un mariage Asante symbolisait le balayage des mauvais esprits et du mauvais sort envers l’heureux couple. Pour les couples qui sautaient au dessus du balai, cet acte symbolisait l’engagement ou la volonté de l’épouse de nettoyer la cour de sa nouvelle maison. Comme le marié sautait souvent plus haut que sa femme, cela montrait qu’il était le chef dans le ménage.

aria balai rituel sauter cérémonie laïque jumping the broom

Quand les afro-américains étaient privés du droit de se marier…

Puis cette coutume du rituel du balai est apparue aux États-Unis suite à la traite transatlantique des esclaves. D’autres groupes ethniques africains ont adopté ce symbole de la culture Asante de saut du balai. L’esclavage était établi sur la base d’humiliations visant à priver l’humain de son identité, sa culture, ses racines, ses biens ainsi que du droit de se marier. Sauter le balai est devenu le seul symbole de l’union de couples d’esclaves africains en Amérique – un acte de résistance affirmant l’appartenance à son conjoint et non au maître.

aria rituel balai ceremonie laique sauter

Oui à l’amour en noir et blanc…

Toute l’histoire du XXe siècle des États-Unis est marquée par la lutte pour les droits civiques. Le XIIIe amendement de la constitution  mit fin à l’esclavage. Puis le XIVe amendement proclama l’égalité de tous les citoyens, quelle que soit leur couleur de peau. Mais dans différents états , il était interdit  de se marier entre noirs et blancs. Parmi ces droits, celui mariage était enfin acquis… avec une restriction, dans plusieurs états du pays : l’interdiction de se marier entre noirs et blancs.

 

Rendons hommage à ce couple mixte Mildred Jeter et Richard Loving, qui en luttant pour ses propres droits, a acquis une liberté de plus pour tous les Américains : celle d’épouser la personne que l’on aime, quelle que soit sa couleur de peau. Leur bouleversante histoire est racontée dans le film Loving.

jumping the broom aria

Vers un renouveau…

La tradition du rituel du balai jumping the broom avait largement disparu, tant en Afrique de l’Ouest du fait de la colonisation et de l’adoption des coutumes européennes en matière de mariage, qu’aux États-Unis après l’émancipation des esclaves.

 

Aujourd’hui, on assiste à la renaissance de cette coutume. De nombreux couples afro-américains choisissent d’incorporer cette émouvante tradition chargée d’histoire à leur mariage. C’est un hommage rendu à la mémoire de leurs ancêtres, ainsi qu’un symbole d’entrée dans une nouvelle vie à deux. D’ailleurs, l’expression “jumping the broom”  est une manière de dire « se marier ».

aria rituel du balai sauter le balai ceremonie laique

Photo by Claudia Diaz of Ama By Aisha

Symbolisme du rituel du balai :

Le balai a été choisi comme symbole domestique de la maison. Il est  sensé chasser toutes les impuretés & les mauvaises énergies…

 

Certains voient également dans le balai un symbole d’union du masculin (le manche, phallique) et du féminin (la brosse en triangle représente le sexe féminin) et par conséquent un symbole de fertilité.

 

Le balai représente la frontière entre le passé et le présent. Le saut du balai symbolise l’entrée symbolique dans une nouvelle vie et le franchissement spirituel du seuil de la terre du mariage en tant qu’époux.

aria rituel balais jumping the broom ceremonie laique mariage officiant

photo by Jenny Martell Photography

Démarrer une nouvelle vie avec une autre personne exige un saut de foi, et en sautant en avant, le couple montre son engagement solidaire en entrant dans la communauté & en créant un foyer.

En balayant symboliquement le passé et toute onde négative, la voie est ouverte à la prospérité et la fertilité.

 

C’est aussi un appel au soutien du mariage de toute la communauté de la famille et des amis qui vont compter avec l’officiant.

Déroulement du rituel du balai

À la fin de la cérémonie, l’officiant apporte le balai et le présente aux mariés qui vont balayer en cercle le sol pour éliminer les énergies négatives et les mauvaises influences tandis que l’officiant explique le rituel.

Puis l’officiant place le balai au sol devant les mariés qui se tiennent par la main.

 

Sur le décompte de l’officiant et de l’assemblée, le couple saute au dessus du balai. Puis la musique de sortie démarre et le couple descend l’allée (récession).

rituel du balai jumping the broom ceremonie laique aria

Photo by Stephanie Rogers Photography

Variante avec 2 témoins

ils peuvent remplacer l’officiant & soulever, pas trop haut, le balai afin que le couple saute par-dessus.

aria officiant ceremonie laique rituel balai sauter jumping the broom

Variante avec 2 aïeux des familles (les grands-mères par exemple)

l’officiant transmet le balais à une grand-mère qui fait des gestes expressif pour balayer les énergies négatives, puis l’autre grand-mère va placer le balais à terre devant les mariés.

rituel jumping the broom ceremonie laique sauter le balai aria officiant